Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 11:21

Aiguebelette du 15 au 17/04

 

Par ce beau printemps, rien d'étonnant à ce que les fleurs s'épanouissent !

Sur le lac d'Aiguebelette se déroulaient donc les championnats de France d'Aviron en bateaux courts (skiff ou deux sans barreur).

15 jours avant, 5 Brut de Fleurs s'étaient qualifiées à Mâcon en deux sans barreur : 3 participaient au final (Alex et Vivi étant retenues professionnellement), soit Gwen (avec sa collègue de club Alizée), Elsa et MAry dans le même bateau !

Après un premier parcours en format contre la montre le vendredi, 24 bateaux sur les 31 sélectionnés dans les 4 zones de France étaient retenus pour le tour suivant. Le vendredi soir, les équipages s'affrontaient "en ligne", c'est-à-dire à 6 embarcations alignées au départ. Les deux bateaux de "Brut" terminent dans les 3 premières de leurs séries respectives et obtiennent leur passeport pour les demi-finale!

Celles-ci se déroulent dès le lendemain matin. Nos rameuses à pétales ne parviennent pas à atteindre la qualification pour la finale A, celle qui classera les 6 premiers équipages français le lendemain matin, mais disputeront la "petite finale", ou finale B, pour le classement de 7e à 12e.

Le dimanche matin, le temps est idéal : largement ensoleillé, bassin extra-plat, spectateurs au rendez-vous. Nos fleurs se retrouvent adversaires, le temps d'une course! Gwen et Alizée terminent 2e (soit 8e françaises) et Elsa et Mary 5e (soit 11e au général).

Avec ce championnat se clôture la saison en bateaux courts : place aux huit / quatre / doubles !!

P1030434.JPG

 Elsa et Mary, le dimanche

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 11:40

Un huit féminin à l’honneur sur la page d’accueil du site internet d’une municipalité : cela fait toujours plaisir !

 

PAGES-SITE-MEYZIEU.jpg

Et encore plus quand cela nous rappel des bons souvenirs :

Entrainement venté dans le »black boat » - Swift Racing - saison 2007, où nous avions fini 3ème,  derrière d’intouchables rémoises ( les filles de Raynald en rouge), et les Bayonnaises (en bleues) .

n569287715 531649 1758

Vichy 2007 - Poduim du 8+SF - critérium nationaux

 


Petite pépite (re)trouvée sur le net (truffée de surprises ), réalisé et commenté par Sonya pour aviron TV, qui retrace ces championnats 2007 ...

Partager cet article
Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 19:53

 

Tu étais passionné d'aviron et tu en as fait ton métier.

Depuis 1986, aux Régates Rémoises, tu as arpenté tous les bassins de l'hexagone et trusté les plus beaux lauriers en entraîneur hors pair de renomée.

Mais plus que tout, tu étais le plus fervent supporter de l'aviron féminin.

Les Brut de Fleurs sous les couleurs de l'Aviron Majolan, ont eu du plaisir, de la fierté et ont mis tout leur coeur à affronter tes protégées.

Tes éloges ne tarissaient pas sur l'état d'esprit qui a fait naître notre team Brut de Fleurs et qui nous animent aujourd'hui.

Nous mettrons toujours plus d'ardeur à défendre le sport féminin pour que ta passion continue à se transmettre.

 

RIP Raynald...

 

Reynald Delestre : « Nous ne nous ouvrons pas assez à tout le monde. C'est pourquoi de nouvelles initiatives vont être mises en place cette année. »

Raynald Delestre

 

http://www.lunion.presse.fr/ar ticle/region/un-cycliste-morte llement-percute-par-une-voitur e


Partager cet article
Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 09:51

Une grande première pour la désormais nouvelle doyenne du team - Christine dit la cahouette ! - en prenant le départ de la Transmontagne sous les couleurs des Brut de Fleurs !

 

 

 

 

... Cacahouette !

 

Une introduction musicale à la Gainsbourg pour conter une WE dijonnais qui n'est pas monté au nez mais a fait baigner les dents du fond de la pote de 30 ans...

 

Rendez-vous avait été pris relativement tôt dans l'année pour ce WE des 26 et 27 mars du côté de Longvic, au sud de Dijon chez la cahouette. Une occasion de se poser et papoter autrement que par téléphone avec un prétexte tout trouver : la Transmontagne.

Après une participation appréciée en 2009, pas difficile de s'y recoller !

Compte tenu du haut niveau d'entraînement en dénivelé, Pat annonce il y a quelques semaine à Chris qu'elle préfère s'aligner sur le 14 km, risquant de ne pas forcément prendre du plaisir sur les 27 km et 1300 m de D+. Ca tombe bien, ça l'arrange aussi !

 

Samedi 26, la Patmobile prend la direction des terres bourguignonnes, sous un ciel bleu estival et plus de 20 degrès au compteur ! Ca promet d'être parfait ! 

A 30 km de Dijon, averse de grêle et nuages auront raison de cet optimisme ! Et encore pire : les 16° qui règnent dans la demeure des hôtes bourguignons.. Brrr !

Après courses, papotages, cuisine, apréo et dégustation de lasagnes maison, il fait enfin bon et la soirée est plus qu'agréable !

L'ambiance des retrouvailles, le beau temps de l'am et la convivialité de la soirée nous feront décider de nous tester finalement sur le 27 km...

Le coeur a parfois ses raisons que la raison ne connait pas...

 

Dimanche 27, 9h30, nous y sommes donc, de bonne humeur et plutôt vaillantes... Plutôt oui car Chris est nauséeuse depuis le lever. Un peu les pépettes la cahouette ??!!

En tout cas, nous ne passons pas inaperçues avec nos beaux gilets Brut de Fleurs !

IMAG0136

Avec de belles têtes de winners en plus...

 

Côté course, pas d'affollement, il est prévu de se la jouer cool raoul, de partir tranquilou, de marcher dans les montées et de jouer les apprenties photographes !

IMAG0139

T'es pas convaincue Cahouette ?...

 

Le début du parcours n'offre de toute façon pas énormément d'autre option pour le gros du peloton car les passages en roche sur les fesses crééent des bouchons dès les 2 premiers km de montée absorbés.

IMAG0144

A la queue leu leu...

 

Ensuite lonlilonla, nous prenons notre rythme en laissant un tout petit troupeau derrirère nous.

IMAG0145

Tout va bien ! Pour l'instant...

 

Mais après quelques difficultés - montées, boue argileuse en descente - l'estomac de cahouette ne semble pas en accord avec l'effort imposé. No stress, on ralenti, on prend notre temps...

IMAG0147

C'est beau la Bourgogne sauvage !

IMAG0148

Seule habitation du parcours : un ferme en ruine...

 

A l'approche du sommet la Roche Pompon - soit environ 8 km de course - cahouette le décroche (le pompon  faut suivre !) et prend l'expression cool raoul au pied de la lettre en m'en déposant un magnifique sur le bord du chemin... Hummm, quelle belle gerbe brûnatre ! (J'ai bien fais de me tourner pour voir s'il elle avait vomi mon amie !!! )

IMAG0153

Question de déontologie : c'est bio le vomi ???

 

Le poids sur l'estomac semblant être passé en se vidant de son contenu, nous reprenons tout doux la trotinette sur les bords de combe glissants et piégeus à souhait.

Si cahouette affirme que cela semble aller mieux, elle n'est guère convaincante...

IMAG0151

Le parcours est apaisant mais pas pour "tous"...

 

Elle ne parle plus, a les traits du visage qui parte vers le bas et semble serrer les dents. L'envie de vomir revient régulièrement et nous alternons donc marche et trottinage jusqu'à ce que les derniers concurrents (un couple de V3) nous passe en s'enquiérant de savoir si tout va bien !

"Pas de soucis, juste des ennuis vomitifs pour la miss "

Malgré tout, nous en sommes à près de 12 km et cahouette serre donc les dents depuis plus de 4 bornes !

Le 2ème ravito à mis parcours ne devrait plus être loin...

En y arrivant - ravito lové face à la Rente de Chamerey - la cahouette n'a pas le choix : Pat lui annonce en même temps qu'à ses copines de l'ADOC (club organisateur) qu'il est hors de question de continuer.

IMAG0154

Si si cahouette, t'as une sale tête !

De toute façon, pas de regrets, on était parties pour le parcours de 14 et nous en sommes à 14 ! Contrat quasi rempli mais sans le passage de la ligne d'arrivée !

IMAG0157

Le chemin qui arrive à la Rente...

IMAG0155

... lovée dans un coin de verdure.

 

IMAG0164

Allez cahouette, pour te prouver que je suis vraiment une super pote, ma sale tronche...

 

Nous rentrons donc en voiture après avoir aidé à plier le ravito. 

Petit temps de pause à l'arrivée puis voiture à récupérer au départ à 20 mn d'ici. Pat a froid et je soumets l'idée qu'on puisse nous poser à la maison et que les garçons se chargent de récupérer la voiture. Proposition à peine acceptée qu'il faut faire un arrêt d'urgence sur le bord de la route pour que cahouette repose une belette...

On a bien fait d'arrêter j'vous dit !!!

On aurait pu rêver mieux pour une entrée en matière sous les couleurs Brut de Fleurs pour cahouette mais le WE n'en a pas moins été réussi entre amies de 30 ans (c'est la durée pas nos âges...) !

 

 

Bon maintenant il faut que Pat s'attelle à épingler un dossard et surtout à franchir la ligne d'arrivée !!!

Partager cet article
Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 08:52

Vent frais, Vent du matin, Vent qui souffle …………

…. au sommet des magnolias Mâconnais, magnifiquement en fleurs pour ce premier week end de Printemps, à l’occasion des championnats de zone de la région Sud Est. Epreuve qualificative pour les championnats de France bateaux courts d’Aviron.


Si le soleil était au rendez-vous, il y a un invité dont on se serait bien passé : le vent !!

Mais aviron sport de plein air, sport ou l’on doit composer avec les éléments ….

C’est donc dans un vent contre, qui monte et qui descend, en rafale au grès de ses envies,  que les courses sur 2000 mètres se sont disputées ce week end sur la Saône, en amont du pont Saint Laurent.

pont-saint-laurent-saone-plus-belles-photos-ponts_509552.jpg Pont Saint Laurent à Mâcon


Du côté du team, 5 filles étaient engagées dans l’épreuve du deux sans barreur sénior féminin (2-SF : deux filles dans un bateau, une pelle chacune dans la main (une bâbord et une tribord) le tout sans barreur.)

 

A la suite des séries éliminatoires, toutes les Brut de Fleurs sont qualifiées en finale A et se confrontent alors les unes contre les autres !

Nous retrouvions donc sur la ligne de départ ce dimanche à 14h18 :

  • Ligne d’eau 1 : Elsa et Marilyne (équipage Thonon)
  • Ligne d’eau 4 : Gwénaëlle (avec sa coéquipière Alyzée- équipage Meyzieu)
  • Ligne d’eau 5 : Alexandra et Virginia (équipage Meyzieu)

5585493475_e744c6c70b_b-1.jpg

Dans les derniers 250 mètres de course ( ! à la perspective)

A l’arrivée : joli tire groupé !

Alex et Vivi : 2ème

Gwen ( avec Alysée) : 3ème

Elsa et Marie : 5ème

5585540701_3746196c06_b.jpgSur le poduim Gwen, Alex, Vivi ( équipe Red Bull Eléments !!) et Alysée du club de Meyzieu


Toutes sont qualifiées pour les championnats de France qui se dérouleront à Aiguebelette les 15, 16 et 17 Avril prochain, où les compteurs seront remis à zéro.

Merci à Geoffroy pour les photos !

 

Tous les résultats du week end de la  Zone Sud Est à retrouver ici.   

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 15:24
C'est signé, accepté, validé : les brut de fleurs y seront !!

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 14:45

Ce dimanche 20/03, on était à Aiguebelette pour fêter l'arrivée du printemps ! ... à partir de 13h30

Eh oui, car ce néanmoins magnifique écrin de Savoie, est aussi une zone froide tant que le soleil n'a pas fait son apparition ! Et nous ne l'avons pas vu de la matinée...

Aussi, quand à 09h03, vous êtes au départ du 2xSF (mixé pour l'occasion avec les 4xJH!), vous regrettez que ces foutues combinaisons d'aviron soient si saillantes et ne permettent pas de garder sur vous une épaisse et confortable polaire !!!

Elsa et Morgane -brut de fleurs thononaises- se classent 2e en double et 2e en quatre féminin l'après midi.

Gwen remporte avec son équipage majolan le 4- et le 2-

Bref, une reprise "bateau long" qui fait plaisir!

Suite des évènements pour l'aviron : sélection bateaux courts (Mâcon 2 et 3/04) pour les championnats de france qui se dérouleront également à Aiguebelette du 15 au 17/04.

4x-sf-cpe-RA-2011-copie-1.jpg

 le 4 de couple avec Elsa-Anaïs-Morgane-Ingrid

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 16:57

A un peu plus de deux mois de la première édition du Red Bull Eléments, prévue le 21 mai prochain à Talloires, sur les rives du Lac d’Annecy, l’équipe de l’organisation dévoile ces premières équipes :

   redbull-elements-poster-v5-full-color-DEF-copie-1

A nous de faire les présentations pour la version Brut de Fleurs de l’évènement !

 

Une version 100% féminine !


Épreuve n°1 : Aviron

Virginia ROUSSEL : Une Brut de Fleurs pure souche ! Qui aura à cœur de remonter sur un skiff (plutôt habituée du 8+  et de la pointe (un aviron dans les deux mains) ces dernières années !), pour défendre nos couleurs. Le défi sera de taille car il n’y a pas de distinction homme / femme dans la compétition et certains concurrents ont des palmarès olympiques !

Red-Bull-elements 6806

Son parcours : 12,5 km d’aviron sur le lac d’Annecy avec passage de trois bouées. Puis partie terrestre, bateau à l’épaule et avirons dans la main, pendant 900m dans les rue de Talloires pour passer le relais à Alex, au départ du trail.

vue_du_lac_annecy_location.JPG

 Lac d'Annecy

 

Épreuve n°2 :Trail Running

Alexandra PEGAZ : Une autre Brut de Fleurs première germination ! Les baskets aux pieds, elle sera prête à « manger » de la montagne, pour amener le rose fuchsia au sommet de la Tournette (2 351 mètres), haut lieu bien connu des randonneurs de la région.  Cette partie de la compétition, de nouveau très physique et toujours d’égal à égal homme/femme,  attend là encore, de grosses grosses pointures de la discipline !

29519 408126443432 703963432 4004296 7169764 n

Son parcours : 11km 200, dénivelé positif : 1914 mètres, dénivelé négatif : 25 mètres. Au sommet le passage de relais à Cyrilde pour le parapente.

 

Tournette_Est.jpg

 Sommet de la Tournette

 

Épreuve n°3 : Parapente

 cyrilde-16

Cyrilde PINARD : Une équipière exceptionnelle, à qui nous avons fait appel pour relever cette partie de haut vol de l’épreuve. Son palmarès est impressionnant ! Elle est notamment Championne de France de speed riding en 2010 !

 

 

Cyrilde en action !

Bref une nana qui a la patate et n'a pas froid aux yeux ! Avec qui nous sommes ravies de pouvoir relever ce défi d’une version 100%  féminine du Red Bull Elements.

 

cyrilde parapente

Son parcours : dénivelé négatif : 2261 mètres, dénivelé positif : 353 mètres, entrecoupé de descente en rappel, de course à pied et de 50 mètre de nage pour passer le relais à Gwen en VTT.

 

Épreuve n°4 : VTT

iphone-035.JPG

Gwenaëlle LEVEQUE : Jeune pousse qui a rejoint le team l’an passé et a notamment pris le départ de la Saintélyon en relais en décembre dernier   (mais promis ! bientôt une vraie présentation de cette nouvelle Brut).   

Gwen, ou l’hyperactive avec une caisse aussi énorme que son sourire, prête à relever avec honneur le défis du VTT, une dernière épreuve qui promet d’être très très technique ! 

Red-Bull-elements 9156

 

Son parcours : 25 km, dénivelé positif : 1800 mètres, dénivelé négatif : 1800 mètres.

 

Il nous reste donc un peu plus de deux mois pour finaliser notre entrainement et nous vous espérons nombreux le 21 Mai prochain du côté de Talloires pour nous encourager !


Une expérience qui promet d’être riche en émotions et des plus instructive dans le cadre de la préparation de l’organisation de notre propre Raid (Trail running, VTT  et aviron-initiation) que nous organisons en octobre prochain du côté du lac des sapins…( bientôt + d’infos).


Partager cet article
Repost0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 12:51

A tous les lecteurs "universitaires" de ce blog, rameur ou marin !

Lu sur le site fédéral de l'aviron

 

Pour la première fois, un championnat de France universitaire d’aviron de mer se déroulera à Thonon-les-Bains le 26 mars prochain.                

Organiser un championnat d’aviron de mer sur un lac peut, il est vrai, en faire sourire certains. Mais ceux qui ont déjà navigué à Thonon ne connaissent que trop bien les particularités de son plan d’eau. Ville thermale et de loisirs, Thonon-les-Bains est aussi une station nautique 4 étoiles, située au bord du plus grand lac d’Europe occidentale : le lac Léman. Bassin qualifié par les connaisseurs de véritable mer intérieure, avec ses innombrables vents, voire ses tempêtes permettant ainsi la pratique de tous les sports nautiques pratiqués sur le littoral.

 

Cette épreuve de 6 kilomètres est ouverte uniquement à tous les licenciés de la Fédération Française des Sports Universitaires et se déroulera à bord de quatre avec barreur.

 

Cette compétition sportive est avant tout placée sous le signe de la convivialité et du partage de valeurs telles que le sens du dépassement de soi, l’humilité et l’esprit d’équipe.

 

Pour plus d’informations sur le Championnat de France Universitaire

 

Inscrivez-vous !

Champ-U-av-mer-2011.jpg

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 15:04

... Ou encore : "Elsa et Mary : 2 / Albert II : 0"

Déçues de ne pas voir le prince, on a fait les princesses!

Eh oui, nous étions avec Mary et le club de Thonon, ce week-end du 19 et 20 février à Monaco. L'hiver dernier, je participais déjà, et ayant adoré le concept de l'hiver sur la côte d'azur (=soleil et chaleur), j'ai remis çà avec mes coéquipières!!

vue monaco

Magnifique champs de course

Le challenge se déroule sur le week-end, avec une course le samedi et une le dimanche.

Notre samedi :

Le format de la première course est "classique": c'est une des régates qualifiantes pour les championnats de France d'Aviron de Mer et elle reprend ses principales caractéristiques, c'est à dire une distance de 8 km et quelques virages.

Nous embarquons en 2x avec Mary, notre départ est donné en même temps que celui des solos femme et des double et solos vétérans. Le premier bord fait 3.7km, en vent pour, avec de bonnes petites vagues régulières. Après quelques roulis et dégringolades, nous parvenons à caler notre rythme sur celui de la mer et profitons de nombreux "surfs", moments bénis où la force de l'eau nous porte à moindre effort jusqu'à la première bouée.

Monaco-2011 9307

Peu avant d'y arriver, Mary m'indique qu'on remonte sur les filles du club de "Thames": eh oui, la concurrence était rude, avec ces deux solides championnes du monde en titre d'aviron de mer... en double! Celles qui gagnent à Istanbul quand nous nous plaçons 4e.

A l'approche du virage, plus un son, je sens que ma coéquipière (placée en bout de bateau) se concentre pour son virement... quel suspense! J'en rajoute en faisant une deuxième parenthèse: si Marilyne est toujours placée en 2 dans nos aventures maritimes, c'est qu'elle a plus de 20 ans d'expérience en barque lyonnaise. Le rapport entre barque à fond plat et yole de mer? Les techniques de navigation. Alors que notre pratique de l'aviron de rivière peut paraître frustrante en nous cantonnant dans des couloirs "lignes d'eau" inamovibles, la barque et l'aviron de mer permettent aux concurrents d'appréhender à leur guise les éléments (courants, vent, vagues, tourbillons, marées...) pour s'en faire des alliés!

Retour à la première bouée, au large du Cap-Martin : alors que nous nous trouvons désormais dans la même longueur que le bateau anglais, nous pivotons littéralement autour de la bouée ! Les arbitres placés là en bateau moteur en restent bouche bée. Nos concurrentes ne parviennent à tourner qu'une trentaine de mètres au-delà. C'est fait, nous sommes en tête ! Restent 2 bords et plus de 4km à parcourir, dans un vent qui s'oppose désormais en 3/4 contre. Se ré-adapter, en permanence, aux conditions météo, se plier aux facéties de dame nature, c'est ce qui me plaît dans cette variante de notre discipline, qui nous force au respect de notre environnement. Malgré des conditions qui sembleraient avantager leur physique plus puissant, les anglaises ne nous remontrons pas. Nous remportons la course avec 51 secondes d'avance, quelle joie!

Monaco-2011 9319

Notre dimanche :

Innovation de l'organisation monégasque, nous concourrons le dimanche en bateau de mer... sur un parcours type "aviron de rivière": 2000m en ligne droite. Quel dommage de ne pas faire de virage!

Cette fois-ci (et au regret des anglaises qui nous proposaient une revanche la veille au cours de la remise des prix!) nous sommes en 4 barré, avec Fanny Bettina et Ingrid. Nous prenons l'avantage rapidement et remportons ce 2e parcours du week-end qui, par son profil, laisse un peu sur sa faim...

L'organisation était bonne, le temps fabuleux le samedi et un peu moins le dimanche, l'accueil des monégasques très chaleureux. Néanmoins, il y a une petite phrase que j'ai relevé du commentateur de la remise des prix le dimanche: après les catégories vétéran et senior femme il a indiqué "passer à la catégorie d'excellence de l'aviron" en parlant des seniors hommes... Je ne suis pas féministe, mais prone la parité, je sais que lors de discours, on se retrouve parfois à faire des transitions "non contrôlées" pour maintenir le flux, mais aïe! s'imagine-t-il ce que peuvent penser les catégories qu'il met au rebut ?

Monaco-2011 9509

La solide anglaise et l'interminable allemande du club de Thames, à notre droite

D'accord, les courses masculines sont physiquement impressionnantes, et les arrivées sont généralement plus disputées, mais je crois qu'il n'échappe à personne, homme ou femme, qu'une rameuse rencontre souvent plus d'obstacles à faire ses 5 entraînements hebdo que son collègue mâle (gestion du foyer, "management" des enfants, pression sociale et mauvaise perception du sport au féminin...).

Mais tout cela dépasse mon récit initial, celui d'un super week-end club en mer ! Je vous encourage à découvrir cette régate.

Petite vidéo de l'orga ici

Partager cet article
Repost0