Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 19:25

Les bruts de fleurs aimeraient inscrire le Red Bull élément à leur calendrier !

 redbull-elements-poster-v5-full-color-DEF-copie-1.jpg

Le rendez-vous est le 21 Mai dans le cadre enchanteur de la ville de Talloires  (Haute-Savoie) 

talloires

Il n’y pas de différence de sexe dans le classement, mais nous aimerions pouvoir présenter une équipe 100 % féminine !

 

Si nous nous sentons capable de relever les épreuves  d’aviron, Trail et VTT,  il nous manque une équipière parapentiste !

 

Nivolet-Revard-2010 0340InterVTT.jpgaction

 

Si vous êtes intéressée pour partager cette aventure avec nous, ou que vous connaissez une parapentiste,  qui serait intéressée merci de nous contacter :

contact@brutdefleurs.com 

parapente Dudek vox

 

NB : Les inscriptions au Redbull élément ce font sur dossier, et seul 50 équipes seront retenues.

Partager cet article
Repost0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 10:29

Tête de Rivière... Je vois déjà la moue interrogative de nos lecteurs non issus du monde de l'aviron et, du coup, insensibles à son vocabulaire imagé!

Je vous propose une définition : "Tête de Rivière" expression évoquant une occupation hivernale de rameur-rameuse, et consistant à effectuer un parcours longue distance (couramment 6.000mètres) avec des départs lancés contre la montre.

3 bateaux de Brut de Fleursont donc participé à la Tête de Rivière de Décines, le dimanche bein frisquet du 30/01/2011.

Et c'est un triplé qui a été réalisé, dans la catégorie du 2- (2 coéquipières avec une rame de pointe chacune):

1e place pour Gwen (accompagnée de sa collègue de club Alizée)

2e place pour Alex et ViVi

3e place pour Elsa et Mary (qui pose ci-dessous!)

decines-2011.jpg

Tous les résultats sur le site de l'aviron du Rhône

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 07:38

Une des fleurs du team a décidé d'aller s'épanouir aux pays des 100 000 lacs dans lesquels s'abreuvent les caribous et les ours bruns !

 

C'est à l'ouest de ce grand pays qu'est le Canada, plus précisément dans les Rocheuses à quelques encablures de Calgary (100 km tout de même et près de 1000 de Vancouver !) que notre grande Carole va prendre ses quartiers pour l'année à venir. 

Rocheuses-Canada.JPG

Nul doute qu'elle trouvera son bonheur ne serait-ce qu'en parcourant (en courant, en pédalant, en skiant...) ces majestueux paysages !

 

Pour fêter dignement son départ, elle a réuni ses amis autour de quelques verres pour une soirée des plus conviviales, festives et malgré tout sportive !

 

IMAG0034

Les filles qui elles, respectent le code couleur de la soirée !  

IMAG0038

les surfeuses !

IMAG0040

Pat et Carole en mode Caribouuuu !

IMAG0049Brochette florale


Bien le bonjour Carole !

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 09:57

 

002.JPG

 

Les BRUT DE FLEURS vous souhaitent une très bonne année 2011 !

Plein de "foulées" en trail, de "planté de bâton", de "bassins" en aviron, de "changement de braquet" en VTT, des joies, des victoires, des sourires et du partage !

On vous donne rendez-vous tout au long de l'année, au fil des épreuves que l'on a sélectionnées, et surtout en octobre, pour la première édition du Raid au lac des Sapins que nous co-organisons.

A bientôt!

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 18:35

Retour a chaud des sensations froides des relais Brut de Fleurs, ou…….


L’incroyable épopée de Barbapapa ; l’insomniaque !

Saintelyon2010-0576.JPG

Deux relais  pour le départ à 02h00 du mat’

Relais Brut de Fleurs Rose Fuchsia: 

Elsap/Marie/Morgane/Elzac

Relais Brut de Fleurs Vert Anis :  

Carole/Gwen ( new !!)/ Vivi/Fanny ( new !!)

 

Relayeuse 1 :  Relais Brut de Fleurs Rose Fuchsia

Elsap - SaintéLyon 2010 : heures après heures…

10 brut de fleurs sur la ligne de départ, 8.000 givrés, sur sol glacé !

20h30 : les retrouvailles en bouquet, au parc expo de Saint-Etienne, pour le retrait des dossards et un premier bain de foule impressionnant !

21h00 : c’est la pasta party des kikourous où nous nous posons après le choix toujours aussi cornélien : bolo ou carbo ?

23h15 : préparation de nos 2 solos (Pat et Alex). Elles sont équipées comme jamais, pour braver des conditions annoncées hi(per)vernales. Les images de la reconnaissance à J-2 donnaient d’elles-mêmes des frissons !

00h00 : les encouragements au départ de la foule, un long ruban de loupiottes qui n’en finit pas…

00h12 : retour dans le parc expo de Saint Etienne. On croirait que notre Brice national est passé par là : une vision de camp Rom déplacé ! des petits groupes de coureurs entassés qui se soufflent sur les mains, des sacs de couchage abandonnés, ah non, un monsieur tout emmitouflé y essaie de dormir au chaud, telle la feuille de salade dans son rouleau de printemps…

01h15 : départ de notre voiture-relais, avec les équipières N°2 et N°4, qui nous rejoindrons aux points convenus

02h00 : c’est le départ des relayeurs. Par 2, 3 ou 4, on a tous choisi de se partager la difficulté de l’épreuve. Nos équipières N°3 (Morgane et Vivi) nous encouragent avant de rejoindre la navette qui les conduira à Sainte-Catherine, pour leur départ

 

Saintelyon2010-0579.JPGon doit être autour des 00h47...

03h06 : c’est l’heure communiquée par un de mes voisins de course. Nous avons quitté Saint-Etienne et toute la partie bitume (8km), la côte de +250m est bien passée, en faux plat montant sur sol sec… mais nous ne sommes pas dupes, la neige nous attend, avec ses farces ! La voilà tantôt poudreuse, tantôt glissante, tantôt accélérante quand elle masque les aspérités des chemins… Malgré cela, je me crispe en essayant de garder des appuis qui ne peuvent être que fuyant cette nuit !

03h45 : Je finis en gérant les départs de crampes dans mes mollets. Ma Mary m’attend pour s’y coller à son tour. Go !

04h00 : Avec Carole, on retrouve enfin notre voiture-relais. Un petit peu déçues (pour elle) d’y retrouver Alex.

05h40 : Nous voilà à Soucieu, après quelques arrêts-vomi. Passage du dernier relais et consultation médicale, puis çà repart pour l’arrivée, au palais des sports de Gerland.

08h20 : A Lyon mauvaise nouvelle par SMS, celui de l’arrêt prématuré de Pat, notre 2e solo et surtout son rapatriement à l’hôpital. Encouragements finaux pour mon homme qui termine sa 3e mais plus horrible Sainté, et d’Elza, notre dernière aventurière en relais 4. Fanny arrivera quelques temps après, une fois sortie de son baptême au verglas ! De meilleures nouvelles de Pat viendront enfin nous rassurer.

Au bilan, encore une belle aventure nocturne pour nous, fleurs aux ptits yeux ! Même si le marchand de sable a retardé un peu le premier, nous nous sommes bien améliorées sur les passages de relai. Je crois pouvoir dire que notre BarBaPaPa aura rempli avec brillo son rôle d’avertisseur !! Même pas pensé à lui demander son prénom, mais si c’est une fille, je l’intègre comme 13e membre du bouquet !!

 

Saintelyon2010-0571.JPG Les Bruts avant leur explusion départ ! 


Relayeuse 1  Relais Brut de Fleurs Vert Anis

Carole- Saintélyon 2010 :  Glissades en cascade

 « Grosse participation pour les BrutdeFleurs cette année : nous avons réussi à inscrire une 2ème équipe relais à 4 cette année grâce à l’arrivée de 2 nouvelles cop’s : Fanny et Gwen.

Nous sommes presque toutes là  à représenter le Team et Bis, notre Fleur absente nous appelle pour les encouragements avant le départ.

D’ailleurs, toujours aussi impressionnant le départ, 5000 solos, une ambiance de folie !! Et puis, c’est à nouveau l’attente pour les relayeuses : 2h, ça commence à être long..

Heureusement, on est 2 sur la ligne de départ, on part en 1er relais de notre équipe respective avec Elsa.

Bizarrement, je suis étonnée de la première partie très roulante du parcours par rapport à mes souvenirs de l’année dernière. Passé le bitume, j’entame la deuxième partie composée de sentiers avec alternatives de neige tassée et  de verglas. Mais d’en l’ensemble, hormis quelques passages dangereux, le parcours est agréable. Même si je comprends que stratégiquement, les coureurs avec semelles à crampons seront plus à l’aise pour courir sur ce type de chemins.

Arrivée, je cherche ma coéquipière du 2ème relais, Gwen. Un peu déçue de ne pas la trouver tout de suite, je vois quand même au final notre mascotte pour cette édition, Barbapapa, et c’est partie de Gwen de s’élancer. Je ne peux pas passer sous le silence, comme vivi, que Gwen a passé un test ergo le matin. Autant vous dire que tout rameur, qui connait ce type de tes, a mal aux jambes rien qu’à l’évocation d’un test ergo. Bref résumé pour ceux qui ne connaissent pas : 2000m à fond sur la machine à ramer, c’est comme un « sprint long » avec pulsations qui montent jusqu’ 200.

Saintelyon2010 0591 Le sourir frais d'avant départ !

Puis Passage de relais à Vivi et Fanny, qui pour leur première participation, ont beaucoup de mérite car si ces 2 dernières parties de parcours sont celles qui ont le moins de dénivelés positifs (avec de belles grimpettes quand même), c’est cette année les plus dangereuses, en raison de descentes totalement verglacées et de zone techniquement difficiles. En plus, notre dernier relais, Fanny part  pour 22 kms, un semi-marathon quoi !! Alors vraiment un grand bravo à toutes les 2, qui ont su gérer la situation !!

Une fois, le relais passée et au chaud dans la voiture, où je retrouve Elza, Fanny et une Alex pas au mieux de sa forme, vidée par des vomissements à répétition (dans la voiture, on a mal pour elle), je comprends aussi que c’est glissade en cascade qui attendent nos coureuses qui ont pris le relais ! D’ailleurs mamnPat, partie en solo, est victime d’une chute qui la contraint d’arrêtée et grosse pensée inquiète pour l’état  de son coccyx !!

Très bonne perf du 2nd relais qui termine sur le podium de la catégorie, 3ème , avec Mary, Morgane et Elza, qui complète l’équipe d’Elsa.

Well Done les Fleurs !! »

saintelyon1.jpg

Il est 02h00 Les frontales s'éveillent à nouveau ...


Relayeuse 2 :  Relais Brut de Fleurs Vert Anis

Gwen- saintélyon  2010 : comment courir avec une lampe sans lumière ??

( Une nouvelle fleurs ! bientôt plus d’infos… )

  "C'était mon 1er trail dans la nuit, dans la neige et sans dormir!!

 Je faisais le 2ème relais(après Carole) et j'ai commencé par faire une petite boulette en arrivant en retard au changement de relais, pourtant j'étais pas très loin (dans la voiture en train de dormir)!! Donc Carole encore désolée!! Mais après j'suis partie au taquet sans échauffement, sans avoir fait mes lacets et la frontale dans la poche ( de toutes les manières elle ne servait à rien...). Ce qui m'a étonné sur cette course c'est que les gens ne courraient vraiment pas vite et qu'il fallait courir dans la poudreuse pour doubler. Un peu la galère surtout avec les gens qui avaient des bâtons!!

 Saintelyon2010-0600.JPG

Gwen, qui préfererais faire une grosse soirée dans ce hangard au lieu d'essayer en vain de dormir...

Mais bon le pire c'était après: 2 big descentes avec que du verglas et là tu pouvais même plus courir ni marcher!! Heureusement y'avait encore des branches sur le côté... Sinon là course en elle-même était plutôt pas mal, ça m'a fait plaisir de doubler beaucoup de monde : )

J'voudrais faire une spéciale dédicace à la DOUDOUNE verte en plumes de canard de Vivi qui m'a permis de survivre dans le froid et à la super voiture avec pneus neige de Momo où Alex a pû tester la vitesse d'ouverture de la fenêtre arrière droite pour vomir!!

Bon bah j'crois que c'est la fin de mon super récit...

Je rajouterai juste une idée aux organisateurs de la Saintélyon: pourquoi ne pas faire une big soirée avant et après la course pour être en forme et ne rien sentir pendant le course? parceque de toutes manières on n'arrive pas à dormir dans leur hangar!!

Voilà, voilà...

A bientôt, peut-être au Giron snow ça serait cool (en plus il fera jour!! ) »

 

Saintelyon2010-0596.JPGElsap et Marie, peaufine leur passage de relais....


Relayeuse 2 :  Relais Brut de Fleurs Rose Fuchsia

Marie – Saintélyon 2010 : Saint Christo - Sainte Catherine :  Les yeux fermés

Pour la troisième année consécutive Marie à fais la même portions de la sainté Lyon, autant dire qu’elle connaît le moindre caillou….a ouhai mais là c’était sous la neige, donc on ne le voyait plus les cailloux…..bref un parcourt technique avec des surprises !

 

Saintelyon2010-0580.JPGon essaye de dormir un peu....


Relayeuse 3 Relais Brut de Fleurs : Vert Anis

Vivi - Saintélyon 2010 - la néophyte de la course à pied entre en action.

 

« j'ai pris le 3eme relais à sainte catherine (départ aux alentours de 5h45 du matin), le parcours s'est relativement bien passé grâce à une bonne gestion de la glisse (même si je préfère l'appréhender avec des skis) !  Les gyrophares bleus concurrençaient les lampes frontales tant les pompiers ont du intervenir sur des chutes. Je n'ai pas voulu prendre de risque lors des descentes et montées (merci aussi à mes petits crampons que je reprendraient pour le giron snow en janvier) par peur de tomber afin de  ménager ma cheville droite encore un peu instable suite a une entorse datant du mois d'octobre.  

  Le plus dur pour moi a été le manque de sommeil. Effectuer ce parcours sans pouvoir dormir avant a été  éprouvant, le dimanche s'est résumé à une journée de sieste ! L'attente m'a paru assez longue, avant et aprés mon relais. Dès le départ des solos, je n'avais qu'une hâte c'est courir et aller me coucher. 

 Saintelyon2010-0588.JPG

Vivi en attendant la saison du paddel board....

C'est le deuxième trail de mon existence, deux trails de nuit, un a Izernore (Ain) en début de soirée (mais pas la veille de la sainté) et la sainté lyon. J'avoue que j'ai plus apprecier le premier, qui m'a permis de faire et de prévoir d'autre chose durant le week end, alors que pour la sainté lyon, vous êtes obligé de réserver votre week end. Sauf Gwen qui a quand même fait un test ergo le samedi matin et qui est directement partie coacher au club d'aviron le dimanche matin ! une vrai dingo cette gwen... moi je n'ai fait que la sainte lyon et je pense que partir au boulot lundi sera plus dure que d'habitude ! vous me direz on recupère plus vite à 25 ans qu'a 27 !!! certes !!! 

 Sinon l'ambiance, il faut l'avouer est remarquable ! j'ai pu assister au départ des solo et des relais, une vrai fête !! j'ai aussi beaucoup apprécier la vue de lyon lors de la descente de sainte catherine.

  De nature frileuse et surtout fière de mes origines sudistes vous aurez compris que je préfère une session de planche à voile ou de surf en eau chaude plutôt que courir dans le froid. Je cours davantage pour me maintenir en forme plutôt que pour la recherche de performance qui anime la fougue de mes coéquipières. Le seule sensation de courir m'apporte pleine satisfaction. Peut être parce que j'y ai pris goût seulement l'année dernière à contrario de mes amies qui sont des coureuses aguerries avec des sabots en guise de pied!!!( et oui comme les chêvres). Cette fête du trail avec notre team restera un beau souvenir de plus. Par contre pour mon prochain trail, se sera de jour pour moi !!! »

  Saintelyon2010 0597

 

Relayeuse 3  : Relais Brut de Fleurs Rose Fuchsia

Morgane – Saintélyon 2010 : ou comment courir quand on à le pied cassé !

« H-35 avant le coup de départ j'avais pas encore décidé si je courais ou pas . Etant quelques peu altérée physiquement par une fracture au pied droit et une gastro 24h avant;  ange et démon se battaient dans ma tête pour prendre la bonne décision, pour moi, et surtout pour la team !!!! Mais l'ENVIE... L'envie de retrouver les bruts, de revivre cette course, de braver la neige de tout donner a fermé le clappait au p’tit ange et donné raison au démon!!!!!

Nous voilâmes donc samedi soir au palais des sports toutes ensembles prêtes pour le pire et le surtout le meilleur!!! (Pour le début de la soirée lire les autres bruts très bon résumé :))


Saintelyon2010 0545 Juste après la carbo....

Les filles des relais viennent de partir on prend le bus avec la vivi!!! Ambiance très calme dans le bus, la plus part des coureurs se repose! Pour moi ce n’est pas possible je passe le trajet accrochée à mon téléphone à suivre l'avancée des solos et à faire tout sorte de calculs!!!! Enfin on arrive a saint-Catherine je saute du bus pour aller encourager Pat (des BDF) et  Mike des (GR) , ils arrivent p’tit encouragement et je peu lire la difficulté du parcours sur leur visage !!! aye aye aye !!!!

1h après c'est partit pour nous avec vivi !!!! Apres quelques kilomètres de course mes jambes sont étonnamment au RDV et mon pied ne me fait pas trop mal !!! Ce qui me permet de m'éclater pendant ces 16 kms alternant marche des canard pour ne pas glisser et course a grandes foulées !! Tous cela dans un décor de rêve !!! Relance dans les derniers kilomètres et me voila a passer le relais a ELZA !!!! Ca y est ; déjà fini !!!

Merci et félicitation à toutes les bruts pour cette nuit de folie!!! Merci a Anl'Or d'avoir bien voulu être ma remplaçante potentielle!! Bravo a tous les solos finisher !!! Petite dédicace au cocxys de Pat qui s'en souviendra !!! :) » 

 

155577 10150098533566018 687416017 7266225 6828856 nLe deuxième effet red bull...


Relayeuse 4 :  Relais Brut de Fleurs Rose Fuchsia

Elzac - Saintélyon 2010 : Elle za'fond dans la neige!
 
« C'est ma seconde participation à la stélyon, l'an passé je cours le dernier relais du x4, que je souhaitais recourir cette année. Avant de partir de Montpellier où l'hivers reste un doux visuel derrière mon ordi aux infos...je suis "bousculée" par mes amis(es) "MAIS T'ES COMPLETEMENT DINGUE!",
" nan franchement vous la faites qd même par ce temps", " quoi courir de nuit vers Lyon, t'as vu la météo?!!".. Bref en gros pour changer :) nous passons pour des ovnis, bien givrées (en effet ce fut le cas plus loin).
 
Après avoir retrouvé Momo, fanny et carole, et âpres une foule d'interrogations sur les conditions de climat, vêtements, apports énergétiques durant l'effort..tout ca nous voilà partie pour la bonne retrouvaille des autres brut', a base de grosse accolade, de bizzz qui font plaisir !!
Un coup de barre se fait sentir pour moi âpres le repas, je suis ce qu'on qualifie de DORMEUSE, il m'a donc été difficile de ne pas dormir..ce jusqu'au départ de mon relais..7h du mat aprox..lol
 
Après le départ des solos et l'attente du départ de la navette, en route bonne troupe me voilà au volant de la 206! Tout va bien chargement de brut' au taquet, grosse motivation!

Avant de déposer les 2emes coureuses, le téléphone de fanny sonne;
fanny étonnée fixe son tel.."bah c'est Alex??!"
nous autre en cœur:"bah décroche..!"
On essaie de capter ce qui se dit en vain...
fanny:" heu.pas tout compris elle a la flemme, ou elle se sent mal, bref elle nous rejoint là, elle arrête..
nous:" NNNaaannn !!!! truc de fouf putain ..nnnananaann, ca doit être trop dure pour que Alex arrête....rrrooo putain faut pas le dire a Pat ca va lui flinguer le morale.. mmmmerde! Nan mais elle va se poser et repartir...ollalala merde! (grosse panique koi ..)


Pendant ce temps on est a l'arrêt sur la route qui bouchonne, Alex nous retrouve donc pour débuter quelques minutes après son premier auto-vomito tour Stélyon..Pauvrette. Show must go one..on lâche les mary et gwen et récupère carole et Elsa, et c'est reparti cette fois jusqu'au départ de mon relais...oui oui fanny et moi même sans sommeil attitude, trop d'excitation!
 Saintelyon2010-0584.JPG Entre deux micro-siestes, avant de prendre le volant...


Nous lâchons barbapapa au vent au dessus de la voiture (placée par mes soins a un endroit déjà squatté l'an passé, que je tairai stratégiquement pour l'an prochain..ihihih). Habillage-pause toilet'-ricanade encore- ET CA Yééé je vois Momo arriver vers nous..je sors.. Elle me fixe la pile-balise...et GO go go !!

Musique a balle dans les oreilles, Antenne de maya a paillettes argent sur le bonnet, je suis pas mal : ) . Rapidement je me rends compte que mes basket  bitume ont comme une répulsion pour la glace..humm bizarre.. J’adopte donc DEUSUITE ( …) la méthode froid pour froid courre dans la neige donc me voilà en mode grandes enjambées sur les cotés, de la neige aux mollets mais des appuis moins pourris! En fait j'ai tenu ca sur tous les passages glace-neige.

Psychologiquement, la musique aidant, ajouté au fait de doubler pas mal de monde, ca à été très bien. Le froid ne m'a pas bridé dans l'effort, c'est de voir les autre de prendre de belles gamelles qui boostait la vigilance durant les parties chemins. En effet les branches des arbres doivent se souvenir de notre passage :/ Une seule glissade pour moi, mais bien molle amortie qui fait juste gagner des mètres sans courir :)


C'est arrivée sur les quais a près de 5km de l'arrivée, que sujet-motive était "aller 2Km de moins que l'an passé..C’est rien!" ca à bien tenu, petit foulée et les yeux rivés au sol détecteur plaque de givre en alerte ... Quand j'ai capter où je me situai par rapport a l'arrivée il restait rien..puis de voir les filles, et mary m'accompagner j'ai allongé le plus que je pouvais pour finir...trop contente de me sentir bien! Bon passé l'arche je redescends et là j'entends frapper dans les tempes, je sens les genoux qui surchauffent...vite j'appel les filles pour les retrouver!
Grosse inquiétude en attendant fanny, qui nous arrive enfin, morte mais vivante contente de l'avoir fait.


Une bonne peur pour notre pat'atrak, ouf que ce n'est pas cassé!
 
On apprendra après être rentrées que notre relais est 3ème !!!! , AAHAHAH trop contente franchement un petit peu fière.


Bilan en quelques mots: sensations-adrénaline-solidarité-génial !
Récupération normal, marche de singe dans les escaliers au taff, la classe quoi!
Je compte peut être changer de relais l'an prochain pour le premier pour envoyé plus, parce que moins fatigué.. :)
Merci le team, c'est toujours un succès, c'est toujours du bonheur (depuis 10ans pour les vielles) ! ahah ca fou un coup ca!
Spé. dédicace iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiihhhhhhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh pour bis biensurrrrrrre!

155420_10150098692026018_687416017_7269316_4663114_n.jpg

Il est 07h00 du mat......ben on va y aller non ?!

 

Relayeuse 4  : Relais Brut de Fleurs Vert Anis

Fanny- Saintélyon 2010 : Un baptême du feu par le froid !

( une nouvelle fleurs ! Bientôt plus d'infos !)

«  Dès l'arrivée à St Etienne, impressionnée par la super ambiance qui règne et surtout par le file de "dingos" qui sont venus participer à la Saintélyon 2010 (première réaction: "on est quand même un gros paquet de cintrés!!!").


J'assiste au départ des solos, pfiou ça fait chaud au cœur cette ambiance et ça donne envie d'aller courir rapidement, dommage pour moi, c'est pas avant 7h30 du matin!!!!
Une bonne petite équipe dans la voiture, j'adoreeeeeeeeeee l'ambiance qui règne dans cette équipe des bruts, on laisse donc nos relais 1 à Saint Etienne et nos relais 3 partir dans la navette pour prendre la voiture de Momo et partir pour Saint Christo rejoindre Elsa P et Kako, je vois donc de loin la "guirlande" de frontales dans les sentiers enneigés, c'est vraiment trop beau!
Bon, petit kouak dès le premier relais, un peu de retard et récupération d'une Alex pas au mieux de sa forme...
Mais on ne perd pas le moral! Et c'est parti pour suivre tous nos relais en voiture, on arrive à Soucieux pour notre relais, et là commence une petite attente qui fait trépigner, pas moyen de dormir!
Nous avons le récits des relais précédents... plus ou moins rassurants, mais qu'importe, ça le fera j'en suis certaine!


Puis arrive notre tour à Elsa et moi, "bon, tu mets quoi, ah deux couches, ouais je sais pas trop, bon allez de toute façon on pourra toujours enlever des couches! Euh t'as quoi sur ta playlist? T'as vu j'ai chargé une SUPER application Iphone, blablabla..." (Tout ça pour l'oublier dans la voiture!!!!), Elsa s'élance la première après le passage de relais avec Momo, et j’attends ma Vivi, qui ne donne pas l'impression d'avoir apprécié sa prestation ;-). Ma vivi m'aide à mettre la puce et c'est parti pour 22km d'inconnu (NDLR: c'est mon premier vrai trail), je pars bien en forme, trouve un bon rythme, puis... c'est le drame ;-), de la glace, des chemins étroits, des gamelles dans tous les sens, enfin que tu bonheur, moi pas super à l'aise avec mes pompes de bitume, et surement pas très téméraire, je glisse sur les fesses et tâtonne dès que ça se complique, mais j'y prend quand même un peu de plaisir, en me disant que je reviendrai l'an prochain avec des conditions "normales".


Les jambes se durcissent sans jamais trop savoir où j'en suis, mais bon on est un bon p’tit paquet à courir donc ça passe, et puis j'appelle mes coéquipières deux fois pour leur dire où j'en suis, ça fait du bien des les entendre, et Kako elle sait me rassurer :-).

Saintelyon2010-0585.JPGFanny, un peu plus de 06h00 avant son départ....


Au ravito je ne m'arrête pas, et là c'est parti pour des escaliers, des chemins de caillasses le tout glacé, un vrai bonheur, idéal pour se crisper, mais je vois au loin Lyon, ça s'approche!!! Pas tant que ça en fait, grosse et longue descente de Sainte Foy à Lyon, ça pique les genoux, je double, me fais doubler, un bal incessant, mais tout le monde s'encourage, c'est vraiment sympa!


Et là, arrive le moment le pire de la course, arrivée en bas de ma descente, on est sur les quais, et c'est parti pour 6km de misère!!!! Du verglas PARTOUT, et des lignes droites interminables, des presqu'iles qui cachent des A/R sur ces maudits quais, une grosse glissade qui me calme bien et c'est reparti, des annonces de km qui n'ont rien à voir avec la réalité, mais on s'encourage tous les uns les autres :-).

On arrive enfin dans un parc qui mentionne palais des sports et Gerland, plein de gens au bord qui encourage, ça me porte jusqu'à l'arrivée dans ce palais des sports bondé de runners et de supporters, et là c'est le bip de la délivrance.


Je n'ai pas fait "péter le chrono", loin de là... mais j'ai beaucoup aimé ma première expérience même si elle était éprouvante et un peu "flippante", je remettrai le couvert l'an prochain, c'est certain :-).
Et puis c'est tellement bien de faire cela avec les copines, sous les couleurs des bruts de fleurs :-).

Donc en résumé, merci à toutes, bravo à toutes, au relais, à notre Alex et notre Pat et à très vite pour de nouvelles aventures :-)

Spéciale dédicace à Barbapapa qui nous a bien aidé!!!! Et qui a fait sensation."

 

 

Saintelyon2010-0577.JPG

Bilan

Très belle preformance du relais fuchsia qui termine 3 ème de sa catégorie !! Une très honnorable huitième places pour les anis.

Pour toutes : Une belle nuits de souvenirs pour la vie...

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 14:28

Vous l’attendiez ?! Et bien le voila notre « petit »  compte rendu de la SaintéLyon  !

 

SainteLyon2010.jpg

Retour à chaud sur les sensations froides du team Brut de Fleurs lors de la nuit de la Saintélyon édition 2010.

 

00h00 : Départ des Solos

 

sainte-lyon.jpg

Deux Brut de Fleurs au départ : Alex ( 1 participation en 4x relais, 2 ème participation en solo)  et Pat ( 4 ème participation solo)

 


Alex – SaintéLyon 2010 : blanche comme neige :


"Après 16 km de course sur un parcours ma foi enneigé, je décide de m’arrêter à Saint Christo, je ne sais pas…. je le sens pas cette année, sensations bizarres…

Bilan : j’ai passé le reste de ma nuit à vomir à l’arrière de la voiture des relais Brut de Fleurs.

Bref sympa la copine ! En plus de prendre toute la place, effluves et bruits des plus féeriques pour une édition « FA- BU-LEUSE »,  comme diraient les organisateurs…

 

Vers les 6h30 et le énième relant de bile, je me décide, sur les bons conseils – toujours- de notre présidente, à aller consulter un médecin au poste de secours de Soucieu. 

 

Verdict : intoxication alimentaire, cacheton pour plâtrage de bide et je commence à aller – enfin ! - un peu mieux …..

Saintelyon2010-0554.JPGDerniers préparatifs d'avant départ, jusqu'ici tout va bien...

Conclusion : Malgré être pliée en deux, tête par la fenêtre, à greloter à l’arrière d’une 206- pneus neige- j’ai apprécié,  passer cette nuit blanche - de toute part - en compagnie des deux relais champêtres des Bruts, qui ont fais honneur à cette édition unique. Une bonne frayeur pour la Pat, heureusement plus de peur que de mal. Et une belle entrée en matière de Gwen et Fanny nos deux nouvelles pousses.

Bien sur je suis déçue,  je n’aime pas la notion d’abandon. Mais il faut garder à l’esprit le concept de « plaisir », et les 52 km qui ils me restaient on déjà été dur et violant en voiture… Je n’ose imaginer en courant.

Note pour 2011 : j’amènerai ma propre gamelle de Pâtes."

 

Pat - SaintéLyon 2010 : une édition qui laisse sur le cul... :


" Après une année bien chargée je pensais avoir du mal à avoir autant d'enthousiasme à me relancer sur la SaintéLyon

Bref, mentalement pas facile à aborder. Puis une reprise en bord de mer et dans l'Esterel a reconnecté la passion, l'envie et la gniak ! Bref, SaintéLyon 2010, j'arrivais plein pot !

Excellente prépa, très bonnes sensations, très bonne capitalisation de la prépa marathon.

Puis la météo et Dame Nature qui s'agitent quelques jours avant le départ, apportant la neige tant attendu par M. le chef de la SaintéLyon.

Well on fera avec ...

Saintelyon2010-0563.JPGLa Pat(ate ! Habituelle d'avant départ )

Jusqu'au jour même, je suis plutôt sereine, pas vraiment eu le temps de me mettre la tête franchement dedans. Les affaires ne sont préparées que le jour même, je fais le trajet avec des potes kikourou donc pas de cogite, et après c'est les retrouvailles avec toutes mes Brut et la fin de journée fond comme neige au soleil (mais pas sur le parcours !)

La préparation est comique : j'ai le sentiment de partir pour une sortie de ski alpin, ne me manque que les skis ! Alex s'empêtre dans ses ceintures, Indrit est tout calme et en short, Rod a presque les raquettes dans le dos ! Tous ça sous les yeux amusés de nos relayeuses !

Nous restons ensemble et rejoignons le départ. Le coup de flippe vient à ce moment mais disparait avec l'effervescence sur la ligne !

Je décide d'y aller coolos, un seul objectif arriver entière !

Pas le choix de toute façon, j'ai un mal fou à me mettre dedans. -9° affichés mais pour autant j'ai trop chaud. Les 7 km de bitume sont interminables.

stl2010-5.jpeg.jpg

Premiers chemins, première neige et oh stupéfaction c'est super gérable ! La neige est poudreuse et se pratique très bien. Mais c'est épuisant et mes appuis souffrent de ce changement (j'ai un de ces mal sous les pieds !)

Il me faut 2h pour rejoindre St Christo (contre 1h37 au meilleur de mes chronos !) et je ne suis pas au top. Un peu mal à la tête, brassée, mal au bide, je pense que le froid, même non ressenti avec toutes ces couches, fait son œuvre. Heureusement ma boisson est chaude et fait du bien.

 Mike me double et me dit qu'il vient de laisser Alex, au tel et marchant avant le ravito... Bizarre... (Je ne saurais que bien plus tard que ravito de St Christo signifiait vomito plein pot !...)

Nous faisons un bout de chemin ensemble et là ça y est, la machine est en route !

Je prends un plaisir fou à courir sur les portions plates enneigées et je déroule avec plaisir en descentes ! Je perds d'ailleurs mon gros Dragibus...

Les montées c'est bien plus compliqué et épuisant mais ça passe.

Descente sur Ste Catherine, incroyables files d'attente et bouchons pour passer les premiers chemins verglacés... On y va prudemment, finir...

 

stl2010-6.jpeg.jpg

Je passe le ravito sans arrêt et attaque une portion que je ne reconnais pas et enfin le Bois d'Arfeuille se présente. Je suis bien accompagnée de kikoureurs fous (ils ont fait l'aller dans la journée es dingues !) mais me lâchent quand la descente devient compliquée.

C'est simple le bois d'Arfeuille s'est transformé et en une espèce de piste de bobsleig cabossée !

Ca chute à tout va, les arbres et arbustes sont malmenés, tout le monde récupère qui peut mais ça progresse... Je m'en sors bien et me dis que je gère, l'arrivée sera pour moi même si mon heure d'arrivée sera proche du 10 heures après un calcul rapide.

 

stl2010-4.jpeg.jpg

J'ai la goutte au nez, je sors mon mouchoir pour la 92ème fois depuis le départ et voilà que mes 2 pieds décident de partir ensemble loin devant sans mon accord. Quoi comment ça c'est le verglas qui vous l'a proposé ????

L'atterrissage est d'une violence insoupçonnée... Pourquoi tant de haine ? Je dois hurler à ce moment là car je me retrouve sur le dos et déjà plusieurs personnes autour de moi :"sors sa couverture de survie, j'appelle le pc sécurité" !

Mais c'est quoi ce remake de feuilleton américain de seconde zone ???? Je vais repartir, vous êtes dingues !

Je me relève, ME... PU... FAIS CH... Je ne peux pas ! Je passe sur le ventre, à 4 pattes, je crie, je pleure, je hurle, je morve... NON, NON, NON c'est pas possible, pas moi, pas maintenant, pas cette année...

Je mets tout ça sur le compte du choc, le coccyx, tout le monde sait que ça tale, ça fait mal mais je me relève donc c'est bon non ?

 

coccyx

Non c'est pas bon... Je perds toute notion de temps, je ne sais pas combien de mn sont restés ces 2 personnes avec moi, je les congédie, je peux marcher, ne foirez pas votre course, ça va aller....

Je tente d'avancer, c'est horrible, tout le monde veut m'aider - incroyable esprit de solidarité et d'entraide - et je les envoie vers l'arrivée...

Marie une copine de Mex et infirmière me file un antalgique et je lui dis de filer puis Mike me récupère. Je n'en peux plus de pleurer, de douleur et de dégout, il m'aide à me trainer jusqu'au poste de secours de St Genoux (je suis accrochée à son sac, il me soutien en soulevant le mien).

Quelle déchéance...

Je le congédie après plus de 20 mn je pense, "Mike, file vers l'arrivée, passe la pour moi..." (Encore merci Mike de ton soutien, de ton arrivée, de ton embrassade à Eric de ma part (ndrl le speaker !)).

La suite est une succession de larmes, de textos, d'attente du médecin, de l'ambulance, d'une prise en charge aux urgences...

L'aventure STL 2010 aura duré 5h20 en terme de course pour 32 km (gamelle et rampage inclus) et plus de 7h pour diagnostiquer un gros mal de cul (sans vulgarité aucune !). Rien de grave in fine...


Conclusion : Cet abandon est très dur à accepter et à digérer. Pas une seule ne courbature le lendemain, j'étais prête. Je n'aurai pas la fierté d'annoncer que je suis finisher de cette incroyable édition 2010, je n'aurai pas honoré le dossard préférentiel que m'a attribué l'organisation (témoignage de sympathie pour mon dévouement à leur course !), je n'aurai pas participé à la grande fête à Gerland, je n'ai pas pu partager la fin d'un truc énorme avec mes Brut de Fleurs... Pas l'année des solos BdF, c'est sûr ! Vivement 2011 qu'on prenne notre revanche Alex !"


A suivre le compte rendu des relais…

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 20:03

 

La situation pourrait se résumer à de l'impatience ou de l'appréhension.

Mais Dame Nature a décidé de pimenter notre week-end sportif et de nous offrir un beau manteau blanc neigeux !

Du coup, c'est plutôt un état d'excitation digne de jeunes enfants en cours de récré ui nous habitent !

Certes, quelques doutes subsistent sur les équipements de dernières minutes à adopter et les couches à superposer, mais une certitude persiste : NO PRESSION et surtout 100 % PASSION !

 

En attendant que nos frontales fassent scintiller les cristaux neigeux de mille feux, voici les photos du jour de la reconaissance du parcours par l'organisation.

 

Ca fait rêver !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 21:04

RDV dimanche dernier,  8h10 du mat’.

Nous sommes deux Brut de Fleurs, à avoir des frissons sur la ligne de départ du 31km de cette 29 ème édition du Jogg’iles. Parcours parfois boueux mais toujours (aussi) plat,  qui, sous un ciel clément, sillonnait cette année encore le Grand Parc de Miribel Jonage et ses lacs.

logo-joog.gif

2h30 plus tard, Alex passe la ligne en deuxième féminine. De nouveau cette course « à domicile » permet une bonne sortie longue à deux semaines de prendre le départ de la SaintéLyon. Le temps à régressé par rapport à l’an passé, mais au vu de la préparation de ce début de saison un peu difficile, c’était prévisible. De plus les petites variantes apportées au tracé ont allongé celui d'un kilomètre.

Reste à voir si la tendance peut s’améliorer d’ici le 5 décembre afin de tenter de passer sous la barre des 7h00 pour parcourir les 68 km qui séparent Saint Etienne de Lyon ? Ce sera très difficile, mais cela reste l’objectif.

 

Divers-articles-0844.JPG

  Alex, 2ème sur le 31km

 

Pat, radieuse,  franchi la ligne après 3h06, avec toujours cette incroyable capacité à s’émerveiller et s’exalter de tout ces petits moments de bonheur simple que nous offre la vie. Pour exemple les sourires des personnes en joëlette de l’association « Courir pour toi » en partenariat avec l'association Run Handi Move présente cette année sur le parcours, restera l’image forte de cette 29 ème édition.

Côté préparation, nous sommes dans les clous !

Reste à patienter jusqu'à à cette fameuse nuit du premier week end de décembre pour confirmer tout cela.

Joelette1

Exemple de Joëlette

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:11

C'était en Octobre, du 22 au 24.

Elsa et Marilyne se présentaient en 2x de mer au championnats du monde open de cette discipline.

elsa-et-mary.jpgLa compétition s'est déroulée sur la rive asiatique de cette métropole, le long du quai huppé de Caddebostan, tout près de Fenerbahce (pour les fans de foot européen).

L'installation était fantastique, digne d'un championnats du monde d'aviron de rivière selon certains rameurs internationaux. Face aux "Iles aux Pinces", où les jeunes sultans se plaisaient à passer leurs week-end, le quai était aménagé pour capter au maximum l'attention des passants : écrans géants, commentaires multilingues, animations, décorations...

istanbul-2010-0285.JPG

 

Des installations remarquables

Les athlètes n'étaient pas en reste avec un "village" de tentes pour les clubs, des wc un peu partout (mine de rien, c'est important!!), buvette et eau à disposition, le tout dans un espace assez restreint qui permet de ne pas laisser ses jambes dans les aller-retour que nécessitent la compétition, entre camp de base et plan d'eau.

UN gros bémol, l'attitude de certains clubs dans le partage du matériel: en raison de l'éloignement du lieu de compétition 2010 par rapport aux implantations des clubs concurrents (en majorité d'Europe de l'Ouest), la quasi totalité des coques en course était issu de location auprès de l'organisateur (60 euros l'entrainement de 2h pour un 2x : çà motive!!). De ce fait, le matériel était partagé entre plusieurs équipages utilisateurs. Mais l'obsession de la recherche du réglage parfait et la phobie de la moindre modification a poussé certains utilisateurs à subtiliser (temporairement ou définitivement) des éléments du matériel pour le préserver de l'utilisateur suivant!

Ce qui donne les scènes ubuesques, et inconnues jusque là en aviron, d'un concurrent en solo homme qui, 1/2h avant sa course, est obligé de quémander une paire de rame à des clubs inconnus parce qu'on lui a planqué celle qu'il est censé utiliser...

 

Une quatrième place pour le 2x

Niveau compétition, notre binôme était en finale directe, le samedi en début d'après-midi. Une très mauvaise prise de départ les place avant-dernières dans les premières encablures de la course.

Dans un premier bord de 2.5km, elles s'emploients à remonter le maximum de concurrentes afin d'aborder plus serinement le premier virement. C'est chose faite puisqu'elles sont en 4e position au moment voulu.

Quelques centaines de mètres plus loin, le deuxième virement se déroule en bord à bord avec les 3e. La navigation pointue de Marilyne, placée en 2 dans le bateau, permet de gagner encore sur cet équipage dans la manoeuvre. S'engage alors l'interminable bord de 3.8km en vent légèrement de travers. Après une lutte coup pour coup dans les premières centaines de mètres, le bateau anglais conserve sa 3e place, grâce à une puissance supérieure à celle de nos 2 poids-léger. Le classement ne pourra être renversé avant la ligne d'arrivée et les 8 km parcourus.

Une déception pour nos rameuses, surtout que Mary n'aime pas le chocolat!! Le podium accueille donc 2 équipages anglais (1 et 3), entre lesquels Grenoble confirme sa très bonne saison (DaDalt et Gully).

 elsa-et-mary-dos.jpg


 

Prolongation de séjour (Elsa P)

Dès le lundi suivant et jusqu'au samedi, nous nous sommes offerts les prolongations avec rodolphe et mon petit timothée.

Basés cette fois-ci côte Européene, au coeur de la Corne d'Or et au centre historique d'Istanbul, nous avons fait le plein de visites et découvertes!!

L'intérêt: nous avons pu tout faire à pied (et poussette!)

Mes coups de coeur :

istanbul-2010-0402.JPG-- La croisière sur le Bosphore : pour le trafic intense, tout type de bateaux confondus de ce bras de communication Mer Noire-Mer de Marmara, pour la surprise de voir de si belles demeures de chaque côté et presque les pieds dans l'eau, pour l'impression de gigantisme au passage sour les deux ponts (Bosphorus Bridge et Fatih Bridge) qui servent de lien entre les rives européenne et asiatique de la mégalopole

istanbul-2010-0321.JPG-- Sainte Sophie : cette église devenue mosquée, voulue par Constantin et terminée par Justinien, avec sa coupole, chef d'oeuvre architectural et impertinent pour l'époque (6e siècle!) de 31m de diamètre. Malgré l'acharnement des architectes, il faudra 1000 ans pour que le record soit battu lors de la construction de St Pierre de Rome. A l'intérieur, on y ressent tout le poids et la richesse de notre Histoire, puisque la décoration panache mosaïques byzantines et calligraphies ottomanes, icônes et minarets.

--Le palais Topkapi : un palais pour fixer des sultans itinérants, avec une abondance de richesses, des jardins et bâtiments laissés comme une trace du règne de chacun, mais qui forment un ensemble très agréable.

istanbul-2010-0433.JPG-- Istanbul depuis la mer : en bateau d'aviron ou en bac, c'est beau de voir ces collines et la majesté des deux emblèmes de la ville, Ste Sophie et la Mosquée bleue

-- Istanbul à table : du restaurant de l'hôtel au plus petit boui-boui ouvrier, on s'est régalés partout. De 1 euro à 25 euros, dans du plastique sur du papier ou assis confortablement, on a apprécié les assiettes kebap, le poisson frais grillé, le riz, les baklava, le thé et le café épais!!

istanbul-2010-0420.JPG-- Les Stambouliotes: les habitants qui grouillent dans cette ville devenue trop petite, qui accueillent, qui sourient aux enfant en les appelant "little sultan", qui font l'effort de trouver une lanque commune pour échanger: français? anglais? allemand? le mime?, qui marchandent pour le plaisir de te laisser gagner, qui trouveront, si ce n'est dans leur boutique, dans celle du voisin ce que tu cherches...

C'est peut-être ce qui nous a touché le plus. D'accord, on est des touristes blonds aux yeux bleus, flairables du bout de la rue. Mais cette population citadine nous a semblé plus attentive à son voisin que la notre. Les règles n'y sont pas omniprésentes: on l'a vu dans la circulation, dans les dolmus etc... c'est que les gens y sont encore capable de rentrer en communication et préfèrent trouver un terrain d'entente par eux mêmes, que de se le voir imposer...

Je vous dis, on a aimé...

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 12:01

 Les Brut de Fleurs participeront  le week end prochain à l’évènement « Aux arbres, citoyens ! »

WEB CHEMIN 6410 1271431179

En effet les Fleurs sont partenaires et solidaires de l’évènement  « Aux arbres, citoyens ! » qui se tiendra les 12, 13 et 14 novembre au Grand Parc Miribel Jonage et sur la commune de Décines.

Trois jours d’animations autour de l’arbre, de la forêt et de la reforestation.

 

 

Les temps forts du week end :

 

Vendredi 12 novembre 2010 

18h00 : FLASH MOB CITOYENNE place de l’Hôtel de ville – 69150 Décines

20h30 : Rencontre unique et exceptionnelle avec   Haïdar El Ali , directeur de l’Océanium de Dakar qui replante par millier les arbres de la mangrove Sénégalaise , conférence débat précédée d’un documentaire sur son action – Entrée libre et gratuite – Le Tobbogan - Décines

 

Samedi 13 novembre 2010

19h30 : Concert Manu Dibango +  Sacasik, vente des billets au profit d’un projet de reforestation au Mali

1 place + 1 arbres à venir planter soi-même au Grand Parc Mirbel Jonage : 20€ et Tarif – de 26 ans : 10 €  : info et résa  le Toboggan 

44144918 02manudibango afp

 

Samedi 13 et dimanche  14 novembre 2010

De 10h00 à 16h00 :   Venez planter votre arbre ! , seul ou en famille ! ( PAF 5€)

Village d’animation pédagogique et ludique,  gratuit pour découvrir l’arbre, réservoir incroyable de Biodiversité, et présence du stand Brut de Fleurs.

 

Divers-articles 6731

Plus d’info sur l'évènement : www.decines.fr

Partager cet article
Repost0